Stress et urgence au travail : ce qui fait courir les français

images

Une étude réalisée par Sciforma et Sceba révèle que 60% des français se sentent plus stressés qu’il y a 5 ans, et 70% qu’il y a 10 ans.

Cette augmentation du stress est liée à une évolution des organisations de travail qui privilégient l’urgence au travail. En effet, 89% des Français disent travailler dans l’urgence alors que paradoxalement ils estiment que seulement 25% de leurs tâches sont réellement urgentes.Ce constat montre le décalage entre les tâches qui sont réellement pressantes et l’urgence comme méthode de management, utilisée comme moyen de pression sur les employés.
Les salariés hiérarchisent donc leurs tâches en fonction de ce critère d’urgence afin de ménager au maximum leur hiérarchie, plutôt que de procéder de manière logique en priorisant leurs tâches imparties selon leur importance. La gestion des entreprises sur le court terme a sûrement sa part de responsabilité dans cette évolution des stratégies de conduite des entreprises, et donc des méthodes managériales.
En plus d’être stressant et désagréable, le travail dans l’urgence se révèle également inefficace. Ainsi, à la fin de leur journée de travail, les français n’ont réalisé en moyenne que 43% des tâches qu’ils avaient prévues.

Plus surprenant, le rôle des nouvelles TIC dans ce sentiment de pagaille généralisée : 84% des français estiment que les smartphones, messagerie et réseaux sociaux perturbent leur concentration et 89% d’entre eux affirment même que ceux-ci renforcent le sentiment d’urgence! En effet les smartphones, et les TIC plus généralement, rendent les travailleurs techniquement toujours joignable et donc potentiellement disponible. Les managers ne s’imposent parfois pas eux-mêmes de limites, et se permettent de joindre leurs employés en dehors de leurs horaires de travail…en prétextant l’urgence.

Cet état de stress que vivent les salariés français est cependant très probablement le signe d’un changement des habitudes de travail, de l’appropriation et de l’expérimentation des nouvelles TIC et de leurs possibilités multiples, qui ne peut se faire sans quelques remous et maladresses.

On note toutefois que le renouveau du travail est sur la pente ascendante et positive, avec les succès du télétravail et du « Bring Your Own Device.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Powered by WordPress | Designed by: search engine rankings | Thanks to seo services, denver colorado and locksmiths